Rapide-Blanc

Pascal Blanchet

Rapide-Blanc évoque, bien entendu, la chanson du même titre écrite par Oscar Thiffault en 1954. Pourtant, Rapide-Blanc c’est bien plus qu’une chanson folklorique!

Le village de Rapide-Blanc se trouve aux abords de la rivière Saint-Maurice à côté d'un barrage hydro-électrique. À l'époque, avec sa centaine d'habitants, ce «village de compagnie» avait été érigé par la Shawinigan Water and Power à l’intention des ouvriers de l’entreprise. Isolés en forêt, les gens devaient donc habiter sur place. On avait construit une église, une petite station de ski, un magasin général…, bref, c'était un véritable village en miniature. 

Dans les années soixante-dix avec l’arrivée de l’automatisation, le village a été démantelé. Aujourd'hui, il n’y reste que sept ou huit maisons en brique. Un village fantôme, comme on en trouve des dizaines sur le bord des rivières du Nord québécois. Un sujet en or pour Pascal Blanchet !

ISBN 978-2-922585-43-3 - Format 17,8 x 20,3 cm - 156 pages - impression en bichromie - couverture souple - octobre 2006 - 26,95$ (22,20 euros)

- Disponible

Pascal Blanchet est né à Trois-Rivières en 1980. Il possède un intérêt marqué pour le design du 20e siècle, l’architecture et le jazz. Illustrateur autodidacte, il réalise des illustrations pour des journaux et magazines américains et canadiens. Il a notamment travaillé pour Penguin Book, The San Francisco Magazine, The New-Yorker et le National Post.

Autres livres de Pascal Blanchet à la Pastèque: La fugueBologneNocturneLe Noël de Marguerite, En voiture!- L'Amérique en chemin de fer

Prix Marcel-Couture 2007 - Mention spéciale

Bédélys Québec 2006 - Association des libraires du Québec - Nomination

Festival de la BD francophone de Québec 2007 - Grand prix de la ville de Québec - Nomination

Eisner Awards 2008 - Best Reality-Based Work - Nomination

© 2019 par La Pastèque.

102 avenue Laurier Ouest, Montréal

  • Blanc Icône Instagram
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean