La Pastèque a rendu visite à l'imprimeur Friesens à Altona au Manitoba. Voici un petit reportage qui vous montre la réimpression de Paul à Québec.

Pour faire un livre ça prend de l'encre... Elle part d'ici et les tuyaux approvisionnent les différentes presses de l'usine.

Un forêt de rouleaux...

Le papier est coupé en feuilles selon les besoins.

La réimpression de Paul à Québec roulera sur cette presse, une KBA Rapida 130. Le papier est déjà en place. Il faudra 12 palettes au total pour imprimer 10 000 exemplaires.

Les plaques contiennent 16 pages et sont installées automatiquement. Deux plaques peuvent être installées sur cette presse. Elle imprime donc recto-verso un cahier de 32 pages à la fois.

Le pressier s'appelle Adrien Delorme, un franco-manitobain fort sympathique. La presse roule depuis un moment pour permettre à Adrien de calibrer à la densité voulue.

Beaucoup d'essais seront nécessaires avant de commencer le travail...

Après le ok de presse de notre part, l'impression est en cours. Adrien retirera régulièrement des feuilles pour vérifier si tout roule correctement.

Une section est terminée!  5000 cahiers de 32 pages sont contenus dans cette palette. 

On remarque des lignes sur une page.  La presse s'arrête et les pressiers cherchent la source du problème.  Après vérification, il s'avère que la plaque est défectueuse.  Ils doivent donc redemander une nouvelle plaque.

Les plaques sont recyclées, une fois utilisées.

Les couvertures laminées attendent l'intérieur...

Les jaquettes, spécialement imprimées pour la sortie du film, attendent d'être laminées...

Les feuilles, une fois séchées et pliées, iront se faire coudre sur l'une de ces machines.

Il restera par la suite à coller la couverture et poser la jaquette...

Tout le papier coupé et inutilisé se retrouve en ballot et prêt pour le recyclage. 

Fondée à Altona, au Manitoba, par David W. Friesen en 1907 comme magasin de confiserie, l'entreprise entreprend en 1933 la publication du journal Red River Valley Echo grâce à l'achat d'une première presse.  La société a subi une expansion rapide dans les années 1960 et 70, pour devenir l'une des plus importantes imprimeries canadiennes. Elle est aujourd'hui une coopérative et appartient à ses employés.